Accueil > Yves-le-blevec

Yves Le Blevec

Après trois Mini-Transat, Yves choisit le circuit des Multi50

En amont de la Route du Rhum 1986, Yves débarque à la Trinité-sur-mer pour aider bénévolement Charlie Capelle à préparer sa transat en solitaire. Faute de moyen, ce dernier ne prendra finalement pas le départ cette année-là. Mais pour remercier Yves des heures passées à travailler à ses côtés, il l’embauche dans l’équipe de son tout nouveau chantier naval.
Pour la première fois, Yves touche alors vraiment du doigt le monde de la course au large en participant notamment à la préparation du Fujicolor de Loïck Peyron puis des bateaux d’Olivier Moussy, de Mike Birch. C’est l’occasion pour lui de rencontrer pour la première fois Nigel Irens, qui est aussi l’architecte de son nouvel Ultime.
Et, en 2001, il se lance sur le circuit Mini à bord d’un bateau acheté d’occasion.
Actual, agence intérimaire basée à Laval, lui donne alors un coup de pouce. Ils ne se quitteront plus ! L’année suivante, Yves embarque comme chef de quart sur Orange pour son premier Trophée Jules Vernes, aux côtés de Bruno Peyron. A partir de là, il sera un marin reconnu par ses pairs.Pour retrouver les plaisirs de la glisse, suffisamment ouvert pour tester des innovations techniques, assez raisonnable pour garder une dimension maitrisable. La suite de l’histoire, Yves le Blevec la construit jour après jour au fil de ses succès et de ses déconvenues. Il a su renouveler l’exploit de la Transat 6,50 sur une des courses transocéaniques majeures, la transat Jacques Vabre qu’il a remportée en 2011 avec Samuel Manuard sur Actual.

En 2013, Yves et ses équipiers fidèles ont navigué sur un parcours très européen, entre Valence, Lisbonne, Dublin, Plymouth et Roscoff. Après de nombreux trophées en équipage Yves le Blévec et Kito de Pavant se sont illustrés sur la Transat Jacques Vabre. Après un mano à mano avec le vainqueur FenetreA Cardinal d’Erwan le Roux et Yann Eliès, Yves et Kito se sont emparés de la 2ème place des Multi50 à Itajaï.

En 2014, Yves le Blevec participe pour la deuxième fois à la Route du Rhum. Après un très beau départ parmi les Ultime Yves méne la flotte des Multi50 mais est contraint de s’arreter à deux reprises. Avec talent et fairplay Yves trouve la niaque pour se battre jusqu’à la ligne d’arrivée avec une chance infime de combler son retard. Yves le Blevec conclut la 10ème édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe par une 4ème place, 25 minutes après le troisième, Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint Malo agglomération).

De quoi ne peux-tu pas te passer en mer ?

YVES  : Presque de rien. Je suis capable de naviguer très dépouillé. Il faut juste un minimum de confort dans le choix des vêtements de mer. 

PALMARES YVES LE BLEVEC

EN SAVOIR PLUS SUR YVES LE BLEVEC

 

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit