Accueil > Yann-elies

Yann Elies

Yann Eliès est un phénomène surdoué, à l’aise sur tout ce qui flotte, à une ou plusieurs coques. D’un atavisme profond (chez les Eliès on est marin de père en fils et son père Patrick est connu pour son grand chelem sur La Solitaire ) Yann affiche un palmarès hors normes. Il a tout gagné ou presque, dont trois Solitaire du Figaro.

Originaire de Saint-Brieuc, Yann côtoie la mer depuis son plus jeune âge

Chez les Eliès, la course au large est une passion familiale et s’est en trainant ses guêtres sur les pontons de la Solitaire du Figaro, que ce dernier découvre le microcosme de la compétition. Le paternel, Patrick, y fait ses gammes, puis la gagne en 1979. Yann a 5 ans. Il ne sait pas encore qu’un jour ce sera son tour. Tout commence en 1997 lorsqu’il remporte le challenge Espoir Crédit Agricole, mais il lui faudra attendre 2012 pour accrocher cette course à son palmarès. Il la remporte à nouveau en 2013 puis en 2015. Il s’est aussi illustré en multicoques sur The Race, en remportant deux fois le Trophée Jules Verne avec Orange, mais aussi la Transat Jacques Vabre 2013 en Multi50 avec Erwan Le Roux ou encore en participant à la Dernière Route du Rhum en MOD70. Mais s’il est une histoire qu’il n’a pas terminé d’écrire c’est celle du Vendée Globe en IMOCA 60’. Rescapé de l’édition 2008 lors de laquelle il se blesse grièvement au large des côtes australiennes. C’est avec l’envie et l’ambition qu’il revient avec le Groupe Quéguiner sur le circuit Imoca.

Ceux qui me connaissent le savent, lorsque je participe à une épreuve, c’est avec l’objectif de la remporter

Yann Elies  

 

EN SAVOIR PLUS SUR YANN ELIES

 

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit