Accueil > La-marque-guy-cotten-bien-presente-sur-la-route-du-rhum

La marque Guy Cotten bien présente sur la Route du Rhum

Le Petit Bonhomme Jaune est en chemin vers la Guadeloupe

La météo n'a vraiment pas été clémente pour ce début de course !

Toutes les Classes ont été touchées par les dépressions qui balayent encore le Golfe de Gascogne. Une troisième arrive au Nord des Açores pour balayer une nouvelle fois tous ceux qui n’ont pas encore franchi la latitude du cap Finisterre. Et ils sont encore une bonne vingtaine dans ce cas en particulier les Class40, les Rhum Multi et les Rhum mono.

Pour les autres, les conditions de navigation sont dures puisqu’il y a trente nœuds de Sud-Ouest à Ouest avec des vagues de plus de quatre mètres, pas toujours bien ordonnées. On comprend mieux pourquoi nombre de skippers ont préféré se réfugier dans un port breton, ou en Espagne et au Portugal pour laisser passer cet enchaînement venté.

  • La situation météorologique n’est désormais plus du tout la même pour les deux trimarans leaders, en bordure méridionale de l’anticyclone. En tête de la flotte, les deux ULTIMEFrançois Gabart a réussi à décrocher Francis Joyon dans cette phase transitoire avec une centaine de milles de marge.
  • Quant aux monocoques IMOCA, ils convergent vers le même point avec probablement un contact entre le Britannique Alex Thomson, le plus à l’Ouest, et Paul Meilhat et Vincent Riou qui ont fait le break. Yann Eliès n'est pas bien loin en troisième position et est à surveiller ! Stéphane Le Diraison est également bien placé et pointe à la sixième place.
  • En Multi 50 Voilà 4 jours maintenant que Gilles Lamiré et les autres marins de la Class ont eu la chance de ne pas subir d'avarie. Si Gilles Lamiré commence à descendre actuellement plus au sud, il est encore très secoué et surtout trempé. Il a confié avoir de l'eau en continu dans le poste de veille.
  • La flotte de la Class40 n’en a pas encore terminé avec le gros temps ! C’est en partie pour échapper à ce nouveau phénomène que devant, ça cavale à haute vitesse au reaching tribord amure, cap au Sud, avec un Yoann Richomme qui continue d’imprimer un tempo élevé en tête de flotte. Miranda Merron tient bon la barre et pointe à la 12ème position sur les 37 Class40 encore en course. Halvard Mabire a lui pris la décision de regagner la terre pour attendre une météo plus clémente.
  • Du côté des Rhum Mono, 7 bateaux sur 17 sont encore en mer et Eric Bellion et Bob Escoffier ont choisi de se protéger dans le nord Bretagne.

Ces conditions ont dû mettre à rude épreuve les tenues Guy Cotten avec lesquelles ils sont partis. Nous souhaitons qu'elles aient pu leur apporter le maximum de confort et de chaleur pour endurer ces premiers jours de la Transat. Nous serons à l'écoute de chacun des skippers à leur arrivée afin de recueillir leurs impressions sur la Veste Kara, le Pantalon Beaufort

Rédactionnel en partie extrait du site www.routedurhum.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit