Accueil > Guy-cotten-des-la-naissance-du-vendee-globe-au-lancement-du-globe-challenge-en-1989

Guy Cotten dans la course dès la naissance du Globe Challenge en 1989

Toujours partant pour les grands défis, Guy Cotten était déjà présent sur les pontons.
Logo_Vendee_Globe_Concurrent_rvb_v2
Vendee_globe_2016_WP_20161105_13_25_02_Pro
Pontons
Les Sables d'Olonne 6 novembre 2016 ©GUY COTTEN
Vendee_globe_2016_couse_au_large_octobre_2016

On est en 1989, le Globe challenge, petit frère du Vendée Globe, est né sous l’impulsion de Philippe Jeantot

La Société était alors partenaire technique de Philippe Jeantot qui courait aux couleurs du Crédit Agricole et de Jean-Luc Van den Heed sur 3615 MET.
Nous avons, depuis lors, été présent à chaque édition et nous avons eu le bonheur d'équiper deux skippers vainqueurs d’une édition : Christophe Auguin en 1997 et François Gabart en 2005. Et à chaque Vendée Globe un marin ayant choisi notre Marque s’est placé dans le tiercé gagnant.
C’est une belle récompense. En effet, nous savons bien que la tenue offshore est primordiale pour le marin. Elle joue autant pour le moral que pour le confort et améliore bien sûr la sécurité. A ce sujet, la société, toujours avant-gardiste, a créé la TPS, la combinaison de manœuvre souvent utilisée pour des conditions extrêmes qui a rendu de grands services et sauvé plusieurs vies sur les courses transocéaniques. Elle est maintenant souvent rendue obligatoire par le règlement de course.
 
  • 1ère édition : 1989-1990
Le 26 novembre 1989, ils seront 13 à s'élancer du ponton de Port Olona et 10 à franchir, 4 mois plus tard, la ligne d'arrivée (7 classés).
Le podium :
1er - Titouan LAMAZOU en 109 jours
2ème - Loïc PEYRON
3ème - Jean-Luc VAN DEN HEEDE (Equipé Guy Cotten)
 
  • 2ème édition : 1992-1993
14 navigateurs au départ - 7 classés à l'arrivée.
Le podium :
1er - Alain GAUTIER en 110 jours
2ème - Jean-Luc VAN DEN HEEDE (Equipé Guy Cotten)
3ème - Philippe POUPON
 
  • 3ème édition : 1996-1997
15 navigateurs au départ - 6 classés à l'arrivée.
Le podium :
1er - Christophe AUGUIN en 105 jours (Equipé Guy Cotten)
2ème - Marc THIERCELIN
3ème - Hervé LAURENT
Le troisième Vendée Globe est remporté de main de maître par Christophe Auguin. C’est hélas aussi celui de la disparition en mer de Gerry Roufs et de sauvetages invraisemblables, comme ceux de Raphaël Dinelli par Pete Gosse ou encore de Thierry Dubois par la Marine Australienne. Ces deux derniers ont déclaré que sans leur TPS ils ne seraient plus là.
 
  • 4ème édition : 2000-2001
24 navigateurs au départ - 15 classés à l'arrivée.
1er - Michel DESJOYEAUX en 93 jours
2ème - Ellen MAC ARTHUR en 94 jours
3ème - Roland JOURDAIN (Equipé Guy Cotten)
 
  • 5ème édition : 2004-2005
20 navigateurs au départ - 13 classés à l'arrivée.
Le podium :
1er - Vincent RIOU en 87 jours
2ème - Jean Le Cam (Equipé Guy Cotten)
3ème - Mike Golding
 
  • 6ème édition : 2008-2009
30 navigateurs au départ.
Le podium :
1er - Michel DESJOYEAUX / 84j 3h 9min
2ème - Armel LE CLEAC'H / 89j 9h 39min
3ème - Marc GUILLEMOT / 95j 3h 19min (Equipé Guy Cotten)
Mi-décembre, d'abord : Yann Eliés se fracture le fémur au cours d'une manœuvre à l'avant de son navire. Le skipper de Generali, qui a besoin d'être évacué, est rejoint par Marc Guillemot avant que la marine australienne ne parvienne à le sauver.
Trois semaines plus tard, c'est le bateau de Jean Le Cam qui chavire au large du cap Horn. Le navigateur breton se retranche équipé de la TPS dans l'étrave qui prend l'eau, en attendant que les secours arrivent. Vincent Riou et Armel Le Cleac'h, venus sur place, récupèrent leur concurrent au prix d'un sauvetage périlleux. Il est monté sur sa coque et tenu un safran. A chaque vague il s’enfonçait sous l’eau. Ensuite il s’est jeté à l’eau attaché par une corde ...
 
  • 7ème  édition : 2012-2013
Le podium :
1er - François GABART / 78j 02h16m 40s (Equipé Guy Cotten)
2ème - Armel LE CLEACH / 78j 05h33m 52s
3ème - Alex THOMSON / 80j 19h23m 43s
 
 
  • 8ème  édition : 2016-2017

Cette année, pour la huitième édition nous équipons 6 skippers sur les 29 bateaux au départ : Yann ELIES sur Quéguiner-Leucémie espoir, Morgan LAGRAVIERE sur Safran, Jean LE CAM sur Finistère Mer Vent, Paul MEILHAT sur SMA, Bertrand de BROC sur Macsf et Eric BELLION sur Commeunseulhomme.

Il partent avec nos vestes trophées, nos vareuses Perth, nos tops Winner, nos pantalons Transat, nos sous-vêtements en polaire, la TPS, nos sacs de bord et pour certain une couverture en polaire ou un oreiller en Dremtech+.
 
Nous leur souhaitons bon vent, bonne mer et espérons avoir le plaisir d’avoir l’un d’entre eux sur le podium à l’arrivée sans doute autour du 20 janvier 2017.
 
 
La descente du chenal par les 29 skippers le 6 novembre 2016
 

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit