Accueil > Gildas-mahe

Gildas Mahé

Gildas a partagé sa vie entre Brest et La réunion, deux « joyaux » magnifiquement préservés. Régatier très doué, il accumule les titres en optimist et 420 (plusieurs fois champion de France, champion d'Europe, deux podiums aux Championnats du Monde) avant de préférer l'habitable et la course au large à la voile olympique.

Circuit Figaro Bénéteau

2005 il se lance dans le circuit Figaro BénéteauLa gueule des marins aux arrivées, l'état d'esprit des navigateurs et l'envie de voir plus loin que l'horizon le poussent à poursuivre son chemin en habitable. Bien lui en a pris. En 2005 il se lance dans le circuit Figaro Bénéteau et remporte immédiatement le Tour de Bretagne.

Le « petit Mozart » de la voile

Le « petit Mozart » de la voile selon certains acquiert vite une réputation de dangereux concurrent au sein de la flotte malgré une jovialité naturelle.
Michel Desjoyeaux l'a bien compris et fait appel à Gildas pour étoffer son équipe lors de la victoire sur l'Istanbul Europa Race en 2009. Morgan Lagravière, son acolyte Réunionnais choisit Gildas pour le Tour de Bretagne en double en 2011, encore une victoire à la clef. Jean le Cam fait de même en 2014 en montant un projet pour la Transat AG2R, il pense immédiatement à Gildas qui reste sur 3 victoires lors de ses 3 dernières courses sur le circuit Figaro Bénéteau ! 


En 2016 c'est avec Nicolas Lunven qu'il réalise une course de toute beauté sur l'atlantique pour finir deuxième à seulement 4 minutes des vainqueurs de cette Transat AG2R dont le sprint final restera dans les mémoires.

Parallèlement Gildas officie comme entraîneur (dériveurs, Figaros, minis...), il aime côtoyer et encadrer des jeunes talents sur différents supports, c'est sa façon de se remettre en question, de toujours progresser et de passer du temps sur l'eau pour vivre sa passion.

PALMARES

 

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit