Accueil > Paul-meilhat-remporte-la-1ere-course-en-solitaire-de-lannee-su-sma

Paul Meilhat remporte la 1ère Course en Solitaire de l'année sur SMA

Une épreuve bien bataillée pour un marin aguerri

Bravo à Paul pour cette très belle entrée dans la saison 2018. Il a franchi la ligne de Cascais (Portugal) en pole position après 3 jours 8 heures 34 minutes et 51 secondes d’une course très exigeante. Sam Davies, sa grande rivale pendant tout le parcours, termine à seulement 12 minutes dans son sillage.

« On en a bavé ! Il a fallu se bagarrer ! Je suis crevé mais je suis super content. C’est ma première victoire en solo de l’année, ce n’est quand même pas rien ! » se réjouissait Paul à son arrivée dans la marina portugaise.

Des six concurrents au départ, le skipper de SMA formait avec son bateau « le couple » le plus abouti et le plus expérimenté… Probablement un des secrets de cette victoire chèrement gagnée. Une météo complexe a pimenté les 1000 milles de ce parcours concocté entre Douarnenez et Cascais, via une marque virtuelle à virer au large de l’Espagne. Deux passages de fronts, une petite zone anticyclonique à éviter, une grosse houle et de très nombreuses manœuvres de voiles, le plus souvent de nuit, n’ont laissé aucun répit aux marins engagés dans cette épreuve inédite, qualificative pour la Route du Rhum- Destination Guadeloupe. Seul ingrédient réconfortant : le soleil, omniprésent pendant ces trois jours de navigation…

En tête dès le coup d’envoi dans la baie de Douarnenez, Paul a mené la course de bout en bout. Pourtant, rien n’a été facile.

« Les deux tiers du parcours se sont déroulés au reaching (vent de travers) et j’ai souffert en vitesse. Je pense que j’ai fait la différence grâce à ma connaissance du bateau, mon expérience dans les manœuvres. Je n’étais pas au top de ma forme, je ne pouvais pas me rattraper « à l’énergie » comme j’ai tendance à le faire d’habitude, donc ça m’a demandé d’être hyper organisé et rigoureux. J’ai bien anticipé et je n’ai pas trop fait de bêtises et ça, c’est très satisfaisant. Mais ça a été super chaud avec Sam Davies (Initiatives Cœur) pendant presque toute la course. Avant le passage du waypoint hier soir, j’avais à peine 2 milles d’avance sur elle ! »

Autre élément de satisfaction : la préparation du bateau, impeccable, qui a permis à Paul de se sentir rapidement à l’aise.

« Sur SMA, je n’avais plus navigué en solitaire depuis le Vendée Globe ! Mais j’ai rapidement retrouvé mes repères à bord. Le bateau était nickel, totalement organisé en configuration Route du Rhum. L’équipe technique a fait un super boulot. »

Pour la suite du programme sportif, rendez-vous le 1er juin sous le « Rocher », où sera donné le départ de la toute nouvelle Monaco Globe Series, course en double comptant pour le championnat du monde IMOCA 2018.

La course de Paul en chiffres :
Temps de course : 3 jours 9 heures 34 minutes et 51 secondes
Vitesse moyenne : 13,10 nœuds
Distance réelle parcourue : 1175 mn

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit