Accueil > La-course-la-solitaire-urgo-commence-tres-fort

La Course La Solitaire - Urgo commence fort !

Vent fort et cirés à poste pour les 31 skippers encore en course !

Quelques fous de bassan planent dans le vent d'ouest de 20 noeuds. De leur côté, les concurrents louvoient en bordure du DST. A la rencontre de la tête de flotte sur Etoile, le directeur de course Francis Le Goff fait le point.

“Les conditions du départ ont vraiment été rudes, on espérait que le vent molisse plus vite. Cette nuit, c’était encore fort avec plus de 30 noeuds et une mer rageuse lorsque le courant s’opposait au vent. On a même eu quelques gros paquets de mer qui sont passés au-dessus de la timonerie d’Etoile. La flotte est un peu en avance sur les routages, la casse qu’on a à déplorer n’est que matérielle, donc c’est plutôt satisfaisant. Surtout mis à part Nathalie Criou, les skippers sont très groupés et en terme de surveillance de la flotte, le fait qu’aucun ne soit passé sous le DST est une bonne chose. Ce n’est pas surprenant, mais revoir Charlie Dalin, Seb Simon ou Alexis Loison aux avant-postes après des départs moyens, ça donne le ton de leurs ambitions et de leur maîtrise. Groupe SNEF fait un très beau début, Alan Roberts confirme qu’il est en forme et Anthony Marchand aussi. Le vrai débat, il va se poser dans moins de 12 heures lorsque le vent va abandonner le plan d’eau. Ça va être compliqué jusqu’à Wolf Rock”.

Dans une flotte très groupée et ou tout peut encore se jouer on retrouve en 8ème et 10ème position Martin Le Pape et Eric Péron. Loïs Berrehar pointe lui en première position en tant que Bizuth !

Dans cette étape les problèmes techniques se sont abatus sur 5 bateaux dont Gildas Morvan sur Breizh Cola. Il devra rallier St Brieuc en convoyage. Nous espèrons fortement qu'il arrivera à temps pour le départ de la deuxième manche qui s'élance le 2 septembre à 14h.

Bon vent, belle mer, bons bords !

Suivez l'actualité de Guy Cotten :

  • Google
  • pinterest
  • scoppit